février 2017

Comment passer à l'action et construire ensemble le Marseille de demain ?

· Lycée

Le 11 octobre dernier, une dizaine d’élèves de Terminale ES se sont rendus à l’EMD pour assister  à une projection du film DEMAIN réalisé en 2015 par Mélanie Laurent et Cyril Dion suivie d’une présentation d’initiatives marseillaises qui agissent sur le territoire, dans les domaines de l’énergie, l’agriculture, l’environnement ou l’emploi pour construire le Marseille de demain.

 Une occasion pour eux de découvrir le projet MARSEILLE DEMAIN, lancé à l'initiative d'un collectif d'acteurs marseillais de l'entrepreneuriat social : porté par le Mouvement des Entrepreneurs Sociaux PACA, les Apprentis d'Auteuil et l'Ouvre-Boîte, et avec Marseille Solutions, La Ruche Marseille, Odyssem, Be Linked et Inter Made notamment, qui vise à présenter au plus grand nombre ces initiatives qui ont un impact social et environnemental positif sur le territoire marseillais.

Lire l'économie

· Lycée

Les élèves de Terminale ES ont participé au Prix lycéen "Lire l'Économie" organisé par le ministère chargé de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche et le ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique, en partenariat avec l'association Lire La Société.
Trois ouvrages choisis par la ministre de l'éducation nationale parmi une présélection des journalistes économiques sont portés à la connaissance du public. Sous l'impulsion de leurs professeurs, les lycéens élisent le livre le plus accessible, favorisant la diffusion de la culture économique sur le principe : une classe = une voix.
Cette année les trois essais économiques retenus étaient :
- Tous rentiers ! Pour une autre répartition des richesses - Philippe Askenazy
- La folie des banques centrales - Patrick Artus / Marie-Paule Virard
- L'homme nu. La dictature invisible du numérique - Marc Dugain / Christophe Labbé

Le livre qui a remporté le prix est celui de Marc Dugain et Christophe Labbé.
Les élèves de l’établissement l’avaient choisi et en avaient fait la critique suivante :

Cet ouvrage nous alerte sur les dangers d’une société hyper connectée. Marc Dugain et Christophe Labbé dénoncent le pacte scellé entre les géants du numérique et le gouvernement américain. Cette alliance représente un vrai danger pour la démocratie et les libertés individuelles. C’est un ouvrage très pessimiste qui ne donne aucun aspect positif au numérique,  « nous ne nous attarderons (…) pas sur les aspects positifs de la révolution numérique » ce qui  paraît par conséquent quelquefois  assez fermé sur une seule idée et moralisateur.
Il porte aussi sur la transparence de la vie privée, le pouvoir des réseaux sociaux, sur la philosophie libertarienne, la question de l’homme remplacé par le robot.
Il est accessible et ponctué de nombreuses références qui accompagnent une analyse pertinente qui le rend très percutant  par la réalité des exemples et les chiffres donnés.
Il se lit facilement et traite d’un sujet très attractif pour nous lycéens, le numérique. C’est un sujet qui touche notre génération car nous vivons continuellement avec le numérique.
Ce livre nous ouvre les yeux sur les risques encourus par la domination des géants du numérique : perte de liberté individuelle, déshumanisation…
Il nous fait réfléchir quant à notre avenir.

Hugo et les 3°

· Collège
Qui parmi nous, ouvrant une papillote, n’est jamais tombé sous le charme d’une belle citation d’Hugo ?
Est-ce la douceur du chocolat qui nous donna de goûter ainsi tel vers du poète ?
En serait-il de même si nous nous promenions de poème en poème dans un de ses recueils ?
L’émotion de la contemplation égale-t-elle l’enchantement né du fragment ?
Il est des questions qui sont invitation : une page d’Hugo sans peine vous répondra, ou un élève de 3ième  qui votre route croisera…
Quelques citations de Victor Hugo pour nourrir votre journée, à vous de choisir votre préférée :
« Les mots sont les passants mystérieux de l’âme. »
« On s’en va parce qu’on a besoin de distraction, et l’on revient parce qu’on a besoin de bonheur. »
« La vérité est comme le soleil. Elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder. »
« N’être pas écouté, ce n’est pas une raison pour se taire. »
« N’être jamais soi, faire illusion, c’est une fatigue. »
« La poésie est de toutes les choses humaines la plus voisine des choses divines. »
« N’imitez rien ni personne ; un lion qui imite un lion devient un singe. »
« Aimer, c’est sentir toute la nature vivre en son cœur. »
« L’encre, cette noirceur d’où sort une lumière. »
« Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne. »
« La beauté de l’âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps. »
« Il y a on ne sait quelle aurore dans une vieillesse épanouie ».
« C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas. »
« Dieu est derrière tout, mais tout cache Dieu. »
« De quelque mot profond, tout homme est le disciple. »

Conférence "Série S"

· Lycée

Dans le cadre des conférences "Séries S", Madame Nora Habbid, directrice du PeiP Polytech Marseille est intervenue auprès des élèves de T°S1 et T°S2 pour discuter des conditions d'admissions, des passerelles, du réseau Polytech en France. Les questions ont été nombreuses, preuve de l'intérêt des lycéens.

Annonce du printemps

· Collège, E3D

La jonquille est annonciatrice des beaux jours. Les 100 bulbes plantés en début d'hiver commencent à donner des fleurs. C'est une bonne nouvelle pour les élèves de l'atelier nature qui vont bientôt préparer le concours "collège fleuri".

Torball

· Lycée

Dans le cadre de l’heure de Pastorale, certains élèves de Seconde ont l'occasion, un mardi sur deux, de passer un moment avec des jeunes en situation de handicap. 

Après deux séances de capoeira, une activité sur les sens et une séance autour du jeu de société Compatibility, nous avons eu la chance de pratiquer une heure de Torball. Le principe ? 

C’est un sport pour les personnes non-voyantes ou malvoyantes qui se joue à deux équipes de trois. Il s’agit de marquer des buts dans le camp adverse, à la main, avec le ballon contenant un grelot, alors que nous avions les yeux bandés. Il faut donc faire appel à son ouïe, ce qui nécessite le silence le plus complet possible dans la salle.

Ce fut un nouveau moment de partage qui nous a sensibilisés à la situation des jeunes porteurs d’un handicap visuel, tout en passant de bons moments.

Cela permet aussi aux jeunes de l'IRSAM Arc En Ciel et à ceux de l’IME Les Écureuils d'avoir un contact avec nous, ce qu'ils attendent chaque semaine avec impatience.

Ces ateliers nous permettent de nous ouvrir, de communiquer et de créer un lien avec ces jeunes qui nous enrichit tous. C'est une expérience humaine bénéfique pour tous, vécue en lien avec le Centre socio-culturel d’Endoume et les accompagnants des trois établissements. Merci !

 Des élèves de Seconde A